REPETITION DU 5 VI 2019

Pour la veillée d’armes avant notre concert avec Chantelune à La Chaussée Saint Victor nous étions 50 (17 alti, 10 basses, 17 soprani et 6 tenori).
INFORMATION :
 Pour les choristes participants au voyage du Loiret, La zone bleue de stationnement devant le Clos d’Espiés et rue des marronniers n’est pas en vigueur les samedi, dimanche et jours fériés, donc pas d’inquiétude pour le stationnement..
A NOS AGENDAS :

Samedi 8 juin : Rendez-vous à 6H45 – départ à 7 heures devant le Clos d’Espiés à Gières (sis 11 rue Docteur Valois) pour le week-end du Loir et Cher pour la rencontre amicale et chantante avec Chantelune.

Dimanche 16 juin : Dimanche d’échange musical avec la chorale d’Allevard, à 11h30 à Allevard où nous pique-niquerons ensemble.

COMPTE-RENDU :

1. FAIS COMME L’OISEAU : Déchiffrage par pupitre du final M21 à M25. Nous reprenons ensemble le passage, nous chantons l’intro et enchaînons le final, (ce qui constituera le final du chant après la fin du troisième couplet). Nous chantons ensemble et entier quelques réglages.
2. LA PROMESSE : Avec les nuances et le phrasé une première fois ensemble – Arrêt à la M14 nous avons déjà perdu ½ ton, nous le reprenons en entier – Ce n’est pas satisfaisant au regard du travail effectué, nous devons nous concentrer et nous remobiliser ! Nous le reprenons en entier, ce n’est pas probant du tout. Nous passons à une autre œuvre pour éviter le blocage.
3. CHANSON POUR L’AUVERGNAT : Le début (classique) doit être plus doux puis la partie Jazzy plus forte et scandée. Nous le chantons deux fois.

4. LA PHILOSOPHIE DE BATACUDA : Nous nous mettons en petits groupes pour faire l’entrée en scène et nous le chantons deux fois.
Il y a un manque de concentration.

5. QUAND ON A QUE L’AMOUR : Puisque nous sommes en petits groupes, nous le chantons selon cette configuration. Cela manque d’émotion, nous le rechantons.

6. LA TENDRESSE : Nous le chantons en entier, il faut le reprendre une deuxième fois.

7. LA BERCEUSE : Nous le chantons ensemble une fois en entier.

Nicolas nous demande de réviser les chants du programme du concert, pour affiner nos connaissances et nous nous saluons en nous disant à Samedi matin.
Jean-Claude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *