REPETITION DU 19 I 2019

Malgré l’appel d’une belle journée ensoleillée et les cimes enneigées, nous étions, au plus fort de la journée 54 (16 Alti, 11 Bassi, 18 Soprani et 9 ténori).  Puisque  entre les retardataires et les sorties anticipées le nombre de participants était à géométrie variable. Cela n’a pas empêché notre infatigable et fidèle Jean-Pierre d’être présent à l’avance, pour nous préparer un café bien chaud. Nous étions ainsi prêts et en bonne condition pour nous réunir autour de notre émérite Maestro pour entonner les premières mesures d’une journée fructueuse.
COMPTE-RENDU :
1. QUAND ON A QUE L’ AMOUR :Révision par pupitre et ensemble de l’intro. Nous sommes pouvons maintenant le chanter ensemble et en entier. Nous le reprenons en tenant bien les notes, sans oublier les nuances et en se détachant de la lecture de la partition – c’est pas mal il y a encore quelques imperfections et nous effectuons ces corrections par pupitre. Nous le rechantons en entier, il y a encore des choses à corriger. Nicolas nos invite à recommencer en interprétant et en se faisant plaisir : c’est mieux. Nous retravaillons par pupitre le passage M39 à la fin. Et nous le reprenons en entier : il y a eu un décalage entre les pupitres au milieu de l’œuvre.

2. LA PROMESSE: Nous nous lançons dans le déchiffrage de plusieurs passages par pupitre, et à la fin nous les reprenons ensemble : M1 à M5, M4 à M13. Il est 11H30 nous avons droit à une pause café bien méritée. A 11H50 reprise des études par le déchiffrage e M13 à M27, puis ensemble de M5 à M48. Nous tournons ce passage plusieurs fois pour le mémoriser. A travailler sur le site…
Il est 14 H15, nous reprenons l’étude, après un buffet toujours très varié et copieux, mais sur la scène pour se rendre compte si toute la troupe peut tenir et si nous sommes bien perçus dans la salle.

3. LA CHANSON POUR L’AUVERGNAT : Déchiffrage par pupitre de M à M21 puis ensemble. 13H35 à la soupe ! (terme générique, car le buffet est toujours bien copieux et varié). Après un déjeuner bien arrosé nous révisons les restes de notre étude avant repas.- Il y a du dégât ! Révisions par pupitre avec mises au point de M1 à M20 puis nous revisitons, par pupitre, de M20 à M29. nous le chantons deux fois en entier ensemble.

4. LE DINER : Nous le chantons une fois en entier pour le remettre en mémoire et faire l’état des lieux. Nous révisons et ajustons par pupitre M13 à M22, puis ensemble et nous le retournons en entier avant de nous quitter : il est 16H40

La répétition s’achève par la séance de rangement et de ménage. Un bravo à notre ténor Jean-Claude qui encore une fois nous a montré sa dextérité et son art balais en main. Bon début de semaine et à mercredi les amis.
Jean-Claude

REPETITION DU 9 I 2019

Pour cette deuxième répétition de l’année 2019 nous avons fait presque le plein : nous étions 61 (22 alti, 12 bassi, 19 soprani et 8 tenori), un bel exemple de motivation, pour rejoindre Nicolas à la découverte de nouveaux accords.
INFORMATION :
Benoît nous rappelle que Samedi 19 janvier de 9 heures à 17 heures nous avons un samedi de répétition à la salle des fêtes de Gières. .
A NOS AGENDAS :
Samedi 19 jnvier 2019 : journée de répétition,
Dimanche 19 Janvier 2020 : concert Salle Olivier Messiaen à Grenoble, à 17 heures avec l’harmonie municipale de Grenoble.
COMPTE-RENDU :
1. QUAND ON A QUE L’AMOUR : Révision par pupitre du passage M27 à M43, puis ensemble 2 fois. Nous nous lançons, ensemble, de M27 à la fin. La deuxième fois est la dernière mais la meilleure.
2. LE DINER : Nous le chantons ensemble  – arrêt à  M22 .nous avons accélérer sur le refrain et avons doublé le tempo ! Nous reprenons par pupitre, en se concentrant sur le tempo, pour éviter l’accélération à partir de M14, puis nous le refaisons ensemble. Nous travaillons par pupitre l’enchaînement autour de M20. Cela est mieux. Nous exécutons le chant ensemble deux fois. : on avance.
3. CA VA ÇA VA : nous le chantons deux fois en chœur. Mise au point par pupitre de M32 à M61. il est difficile d’intégrer le décalage entre les voix. Nous reprenons ensemble et nous progressons. Nous le rechantons, en chœur, et en entier : pas mal, nous rassure le Maestro.
4. CHANSON POUR L’AUVERGNAT : Révision par pupitre de M5 à M13, puis ensemble. Nous nous habituons au changement de rythme.
Il est l’heure de se séparer avec dans la tête tous les airs travaillés en attendant mercredi prochain le plaisir de se retrouver.
Jean-Claude

REPETITION DU 2 I 2019

Non ce n’était pas une gajure de programmer une répétition le lendemain du jour de l’an puisque nous étions 40 :
(13 Alti, 7 Bassi *, 12 Soprani et 8 ténori) pour nous offrir nos vœux et commencer le travail sur les chapeaux de notes.
*en 2019 basses, traduit en l’italien, donne bassi donc mettons tous les pupitres en harmonie..
INFORMATION :
Notre dévoué Président et notre incomparable Maestro nous ont réitéré leurs meilleurs vœux, mais sans les verres à la main, mais avec les bulles dans la tête et le cœur. Ils nous invitent à nous servir des nouvelles partitions pour « La promesse » et « Toi l’Auvergnat » ré harmonisés.
A NOS AGENDAS :
Dimanche 19 Janvier 2020 : concert Salle Olivier Messiaen à Grenoble, à 17 heures avec l’harmonie municipale de Grenoble.
COMPTE-RENDU :
1. QUAND ON A QUE L’AMOUR : Ensemble de M1 à M28. Attention quelques changements : dans l’intro nous chantons « Dou dou » puis les voix d’accompagnement font « Doum doum » et à partir de M18 « Da da ». Réglages par pupitre pour une meilleure interprétation. Nous rechantons ce passage 2 fois et la troisième est la bonne. Révisions par pupitre de M43 à la fin. Nous le reprenons 4 fois et à la dernière reprise nous avons droit à : « On arrive au presque parfait » nous entamons le déchiffrage par pupitre de M26 à M43, nous l’interprétons ensemble. Pour terminer l’étude nous chantons de M26 à la fin : cela prend forme.
LE DINER : révision, ensemble de M1 à M21 quelques mises au point par pupitre et nous chantons ensemble ce passage, Nicolas nous dit alors « C’est bien, ça prend forme, je suis content ! ».
Nous nous séparons sur ce satisfecit, heureux d’avoir débuté cette nouvelle année tambour battant.
Mercredi prochain nous travaillerons : Le Dîner- Ca va, ça va – Quand on a que l’amour.
Jean-Claude