Un premier pas vers le déconfinement…

Nous étions un peu plus d’une quarantaine à profiter d’une éclaircie pour nous retrouver et chanter. Marie-Claude et Gaëlle (Un immense merci à elles) avaient préalablement bravé les intempéries pour nous trouver ce très joli espace de nature, suffisamment grand pour permettre une bonne distanciation entre chacun de nous et avec un public enthousiaste de joggeurs, de grenouilles et de moustiques pour nous écouter. Les conditions en extérieur, avec masques ou visières et espacement entre les choristes ne nous permettaient pas de faire la meilleure de nos répétitions. Il était difficile de garder l’énergie, l’interprétation et même d’être parfaitement calé rythmiquement, mais je suis sûr que beaucoup, comme moi, s’accorderont à dire que c’est la répétition qui nous a apporté le plus de satisfaction tant l’impatience de nous retrouver et de chanter de nouveau ensemble était grande.

Après avoir chanté chacun dans notre salon, nous pouvions enfin retrouver « le plaisir de chanter ensemble ». Ce fut donc l’occasion de réviser « Chanter », « Chanson sur ma drôle de vie », « J’veux du soleil », « Roule », « Ma môme », « Le tourbillon de la vie », et, en cadeau d’anniversaire pour Françoise, « Le vent nous portera ».

Nul doute que nous serons plus nombreux encore la semaine prochaine si le temps nous le permet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *