REPETITION DU11 IV 2018

Pour cette répétition exceptionnelle, avec une partie de l’orchestre de l’harmonie municipale de Grenoble (21 exécutants): nous étions 61 choristes (21 alti, 11 basses, 21 soprani et 8 tenori), pour avoir le plaisir de chanter avec un accompagnement..
INFORMATIONS :
Attention Mercredi 18 Avril : pas de répétition hebdomadaire : vacances scolaires.
A NOS AGENDAS :
Jeudi 12 Avril répétition spéciale à 20 h30 à la Salle des Fêtes de Gières pour répéter exclusivement Va Pensiero avec l’Orchestre
Samedi 14 Avril en soirée : Concert en première partie du concert de l’orchestre de l’harmonie de Grenoble au profit de l’association Phares,
Samedi 28 Avril : Week-end répétition et concert à Bellegarde-Poussieu.
Mercredi 20 juin : répétition salle du Chamandier,
Samedi 23 juin en soirée, concert en l’église de Brignoud
COMPTE-RENDU
1. VA PENSIERO : Sous la direction de Cécile Quincieux, l’orchestre interprète le morceau sans l’introduction. Nous le chantons ensuite avec l’orchestre.- Nous recommençons ensemble avec des réglages sur certains passages. Nous le rechantons avec les musiciens qui jouent également l’introduction instrumentale et nous l’interprétons une nouvelle fois pour le plaisir. Merci à tout l’orchestre pour ce moment intense. Les musiciens quittent la salle et nous nous préparons pour faire une répétition générale du concert avec les textes, sans interruption, pour mesurer notre temps de passage. Nous avons mis 35 minutes et 40 secondes.
2. NOMADE : pour le premier morceau nous n’étions pas concentrés. La note de départ était fausse. Nous le refaisons c’est bien mieux
3. LA BALADE NORD IRLANDAISE : C’était mou sans énergie. Nous le refaisons : les remarques ont porté c’était bien mieux.
4. AMSTERDAM : satisfaisant
5. UNE BELLE HISTOIRE : C’était juste mais il faut réviser les paroles. La reprise était bien meilleure.
6. LE TEMPS : C’est OK
7. FRONTIERES : très satisfaisant..
8. LE VENT L’EMPORTERA: Nous avons baissé ! A la reprise c’était mieux
9. JE N’AURAI PAS LE TEMPS : Bien exécuté mais il faut plus interpréter : il faut raconter une histoire. Nous le reprenons avec moins de volume et cependant avec du squelette.
10. CAPITALE SANTE : manque d’assurance sur les paroles : il faut les réviser !

Avant de nous quitter Nicolas nous rassure : c’était bien il faut rester concentré et prendre du plaisir à chanter dans ce lieu exceptionnel et penser à exprimer ce plaisir auprès du public.
A ce soir avec l’orchestre.
Jean-Claude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *