REPETITION DU 6 II 2019

L’appel du soleil et de la belle neige n’ont pas tenté nos fidèles choristes et nous étions 57 (21 alti, 9 bassi, 18 soprani et 9 ténori) à entourer Nicolas pour continuer l’étude de notre répertoire.
INFORMATION :
Notre Maestro nous redit que les mercredis 20 et 27 février, il n’y aura pas de répétition pour cause de vacances scolaires, nous reprendrons nos soirées habituelles à partir du 6 mars. Dès le 7 février au soir, toutes les voix pour « La Chanson pour l’auvergnat » seront à notre disposition sur le site. Les choristes inscrits au week-end du Loir et Cher recevront pendant ces vacances un courriel leur demandant de ce positionner sur les choix des visites ou activités : merci de bien penser à répondre, pour simplifier le travail de la commission.
A NOS AGENDAS :
Samedi 16 mars : samedi de répétition
Vendredi 29 mars : concert en soirée en l’église de Vaulnaveys le haut.
COMPTE-RENDU :
1. LA PROMESSE : Déchiffrage par pupitre M36 à M53 puis reprise du passage ensemble. Déchiffrage par pupitre M56 à M60. puis reprise ensemble du passage puis de M36 à M60. Et pour terminer l’étude de cette œuvre nous le reprenons en entier. Ouf ! nous avons terminé le déchiffrage !
2. CHANSON POUR L’AUVERGNAT : Déchiffrage par pupitre M29 à M36. Et nous reprenons ce passage ensemble – Le déchiffrage est achevé. Nous reprenons la chanson ensemble et en entier 2 fois.
3. QUAND ON A QUE L’AMOUR : Nous le chantons une première fois ensemble : Pas mal. Attention aux nuances. Réglages par pupitre. Nous le rechantons une fois ensemble sans partition pour bien suivre le chef. Nous avons baissé ce n’est pas probant. Les paroles n’étant pas sues, nous avons un manque d’assurance et donc de souffle. Après ces remarques nous le reprenons toujours sans support des partitions : – C’est bien.
4. HEUREUX QUI COMME ULYSSE : Nous l’entonnons ensemble une première fois en entier. Maintenant que nous l’avons en mémoire nous pouvons le rechanter en entier avec plus de nuances. Nous progressons.
Bon travail pour cette soirée nous avons bien avancé.
Jean-Claude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *