Répétition du 23/XI/2021

Nous étions 52 à nous retrouver pour cette répétition exceptionnellement déplacée au mardi. Après un petit échauffement corporel nous nous mettons en voix en reprenant « Demain sera parfait ». Nous le reprenons plusieurs fois pour ajuster les petits oublis depuis samedi et surtout pour y mettre plus de joie et de sourire et pour donner envie de chanter.

Annie et Sandrine prennent ensuite temporairement le relai pour nous faire retravailler « Utile ». C’est un peu laborieux au début donc nous retravaillons chacune des voix sur les deux ponts musicaux. Nous pouvons ensuite le reprendre en entier. Ça manque encore un peu de fluidité et ça mérite encore un peu de révision.

Nicolas reprend ensuite la main sur « C’est beau la vie ». il nous fait travailler par pupitre successif sur les mesures 23 à 42. Il est important de bien respecter les rythmes qui changent entre les différents couplets mais aussi de laisser le pupitre qui a la voix chanter les ‘tout ce » pour le rejoindre sur « qui tremble et palpite », « qui lutte », « que j’ai cru » etc… Lorsque nous sommes toutes et tous au point et bien calés, nous reprenons depuis le début jusqu’à la mesure 42. Nous continuerons la suite la prochaine fois.

Nous continuons ensuite sur « Que serai-je sans toi » en le chantant une fois en entier => c’est pas mal néanmoins nos attaques doivent être plus franches sur les couplets 2 et 3 et nous Nicolas nous demande de mettre plus de sentiment sur les couplets et de suivre ses nuances. Nous le reprenons une deuxième fois et Nicolas semble satisfait. Pour le final il faut bien le suivre et nous ne ralentissons que sur les deux dernières notes.

Avant de nous quitter, nous chantons « Le lion est mort » avec l’introduction aux percussions (et les basses au chômage partiel !). Les soprani doivent donc bien garder la notre donnée pour la lancer avec assurance après les 4 mesures de percussions seules. Il doit y avoir une vraie rupture entre la rythmique du refrain et le côté très cool des couplets en jouant notamment avec le « le lion est mo-ort ce soir »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.