REPETITION du 12 IX 2018

Malgré les chaleurs estivales nous étions 52 (15 alti, 9 basses, 15 soprani, 9 tenori et 4 postulants), rassemblés pour avoir le plaisir de chanter sous la houlette de notre dévoué Maestro.
INFORMATIONS :
Benoît, en saluant les nouveaux arrivants nous exhorte à les accueillir au mieux.
COMPTE-RENDU :
Après une séance de décontraction complète nous sommes entièrement relâchés et prêts pour les vocalises.
1. HEUREUX QUI COMME ULYSSE : Comme promis, nous nous lançons dans le déchiffrage de l’intro pupitre par pupitre. Nous la chantons ensemble : ce n’est pas vilain. Nous travaillons pupitre par pupitre puis ensemble l’enchaînement avec le couplet. Nous reprenons ensemble le chant en entier 2 fois pour bien s’en imprégner. Nous travaillons les fins de phrase (M9 à M32) sans oublier de mettre du souffle car nous avons baissé. Nous le rechantons une fois en entier : ça prend forme. Nous travaillerons l‘interprétation mercredi prochain.
2. LATENDRESSE : Nous nous lançons dans le déchiffrage pupitre par pupitre Page 2 de « Quelle douce faiblesse » à Page 3 « vraiment, vraiment ». les pupitres se joignent aux autres un à un sur le même morceau. Cà rentre !. nous terminons l’étude en reprenant, ensemble, du début jusqu’à « vraiment, vraiment »
3. CA VA CA VA : pour commencer exercice de rythme avec les pieds sur 4 temps. Puis l’exercice se diversifie d’abord pour les alti puis pour les soprani.
Nous terminons avec 10 minutes d’avance pour laisser la place aux postulants qui vont être auditionnés par le Chef de Chœur. Bonne chance à Thierry (basse), Murielle (Soprane), Nicole (Alto) et Jean-Philippe (Ténor). Nous leur souhaitons la bienvenue et les remercions pour leur engagement dans nos nouvelles aventures musicales.
Jean-Claude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *